navire


navire
Navire, penac. Ores est masculin, et signifie un vaisseau de mer qui est rond (qu'on appelle aussi vaisseau rond à la difference des galeres, fustes, brigantins, qui sont vaisseaux longs) soit de port ou de combat, Nauis. Et ores est feminin, et signifie une armée de mer, c. plusieurs vaisseaux d'une armée de mer ensemble, Classis, comme, Il singla avec sa navire en haute mer, c'est à dire avec toute la trouppe de vaisseaux de mer dont son armée estoit composée.
Navires de conserve, sont plusieurs navires allans de compagnie jurée de se conserver l'un l'autre, Confoederatae naues, voyez Conserve.
Navires assemblées ou amassées, Coactae naues.
Une sorte de navire, semblable à un poisson de la mer fort long et estroit, Pristis, Anguille, selon aucuns.
Une petite nau legiere qui sert d'aller espier, Scopium.
Navire d'une grandeur malaisée à mener, Inhabilis magnitudinis nauis.
Navires qui se menent à rames et à voiles, Actuariae naues, Qu'on appelle Rauberges.
Une sorte de navire court et legier, Lembus.
Une sorte de legier navire, Acatium.
Navire à double rang d'avirons, ou de rames, Biremis.
Navire à trois rames pour banc, Triremis.
Navire ayant quatre rames pour banc, Quadriremis.
Un navire ayant cinq rames pour banc, Pentiremis, Quinqueremis.
Navires ayans six tireurs en chacun banc, Hexeres.
Un navire ayant dix rames pour banc, Deciremis.
Navire enfondré, Suppressa nauis, Hausta nauis.
Navires esquels on fait le guet sur la mer, Nauigia speculatoria.
Navires armés et garnis de picquans de fer par le dehors de la prouë, Rostratae naues.
Le navire du Roy, Empereur, ou chef de l'armée, Praetoria nauis.
Un navire fait de grosses pieces de bois, Nauis trabica.
Navires de pilleurs et escumeurs de mer, Praedatoriae naues, Piraticae naues, Qui sont appelés fustes.
Navires propres à porter vivres, Naues annotinae.
Navire qui sert à pescher, Nauis piscatoria.
Navires passagers, ou de voyages, et propres à mener gens çà et là, Epibades naues.
L'art et science de gouverner et conduire un navire, Nauicularia nauiculariae.
Le besle et tillac d'un navire, Fori fororum.
Le bois traversant le mast du navire en haut, à quoy est lié le voile, Antenna.
Longs bois ronds qu'on met sous les navires, pour les tirer dedans l'eauë, ou pour les en retirer et remettre à bord, Palangae palangarum.
La cheville du navire, à laquelle s'attache l'aviron, Scalmus.
Les grosses cordes et chables des navires, Rudentes.
Les courbes d'un navire, Costae nauium.
L'espace qui est entre deux rames, ou chevilles qui sont sur le bord d'un navire, Interscalmium.
Le fond du navire, Carina.
Le gouvernail d'un navire, Clauus, Gubernaculum.
Le lieu où on reserre les rames et gouvernaux des navires, quand on ne navige point, Casteria.
Bataille qu'on fait sur la mer en navires, Praelium nauale, Naumachia naumachiae.
Gendarmes sur la mer combatans en navires, Epibatae.
Combatant en navire sur mer, Naumachiarius.
Le patron d'un navire, Nauticus, Nauarchus, Nauclerus.
Le pont par lequel on entre és navires pour combatre, Naumachiarius pons.
Serviteurs qui servoyent au navire d'enhorter au combat les gens de guerre par certain chant, tant de bouche que d'instrument propice à ce faire, Le tabourin et fiffre du navire, Symphoniaci serui.
Aller sur l'eauë en un navire, Nauiculari. Nauigare.
Descendre des navires sur la terre, Descensionem facere.
Quand on peut entrer d'un navire en autre, Peruiae naues.
Esquipper ou armer navires, Armare naues, vel instruere.
Faire et edifier un navire, Nauem construere.
Faire une multitude de navires, Classem facere.
Freter un navire pour les marchans, Loüer son navire pour porter marchandise, Nauiculariam facere.
Mener son navire par un autre lieu, Petere alium cursum.
Mettre un navire en l'eauë, Nauem deducere, Liu. lib. 23.
Monter au navire, Ascendere nauem, et in nauem, Conscendere {{o=Conscendre}} nauem.
Montement au navire, Conscensio.
Perdre son navire par tempeste, Naufragium facere.
Perte de navire par la tempeste, Naufragium.
Retenir et arrester les navires, Nauigia anchoris infraenare.
Le navire vogue legierement, Nauis volat.
La premiere fois que les navires voguent, Tyrocinium nauium.
Qui gouverne le navire sous le patron, Proreta.
Qui se fait porter avec d'autres au navire, Conuector.
Le navire ne te couste rien, Tibi gratis constat nauis.
Son navire s'est rompu, Nauem fregit.
Les navires sont peris, Deperierunt naues.
Il advint tellement que en ceste année, ne l'autre de devant nul navire n'estoit peri, Sic accidit, vt neque hoc, neque superiore anno, vlla omnino nauis desideraretur.
Appartenant à navires, Classicus, Nauticus.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • navire — [ navir ] n. m. • 1160; navilie, navirie 1080; lat. pop. °navilium, altér. de navigium ♦ Construction flottante de forme allongée, pontée, destinée aux transports sur mer (moins cour. que bateau; surtout en parlant des forts tonnages).⇒ bateau;… …   Encyclopédie Universelle

  • navire — NAVIRE. s. m. Vaisseau, bastiment de haut bord pour aller sur mer. Grand navire. bon navire. vieux navire. navire de cinq cens tonneaux, de douze cens tonneaux de port, du port de douze cens tonneaux. navire qui va bien à la voile, qui est bon… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • navire — NAVIRE: On ne les construit bien qu à Bayonne …   Dictionnaire des idées reçues

  • navire — (na vi r ) s. m. 1°   Bâtiment qui sert à naviguer sur mer. •   Tout nous rit, et notre navire A la bonace qu il désire, MALH. III, 2. •   Du bris de mon navire au rivage amassé, RÉGNIER Élég. V. •   On voit comme une forêt de mâts de navires, et …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Navire — Se reporter à l article Bateau pour plus de détails sur la différence entre bateaux et navires, et plus de détails sur ces engins en général. Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c est à dire prévu pour naviguer au delà de la …   Wikipédia en Français

  • NAVIRE — s. m. Bâtiment pour aller sur mer. Grand, bon, vieux navire. Un navire de cinq cents tonneaux, de douze cents tonneaux de port, du port de cinq cents, de douze cents tonneaux. Navire qui va bien à la voile, qui est bon voilier. Bâtir, construire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • NAVIRE — n. m. Bâtiment qui sert à naviguer sur mer. Un navire de cinq cents tonneaux, de trois mille tonnes. Navire voilier ou simplement Voilier. Bâtir, construire, mâter un navire. La construction d’un navire. Charger, décharger un navire. équiper,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Navire-Q — Bataille de l Atlantique (1917) Pour les articles homonymes, voir Bataille de l Atlantique. Première bataille de l Atlantique U Boot classe …   Wikipédia en Français

  • Navire Q — Bataille de l Atlantique (1917) Pour les articles homonymes, voir Bataille de l Atlantique. Première bataille de l Atlantique U Boot classe …   Wikipédia en Français

  • navire — nm. => Bateau …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.